morsure

Que faire en cas de morsure d’animal (chien, vipère…)

 Votre enfant s'est fait mordre? Que ce soit une morsure de chien, de rat ... ou de vipère, les premières mesures sont les même. Après nous verrons les spécificités liées à chaque espèce.

Les premières mesures en cas de morsure

En cas de morsure, qu'il s'agisse d'un animal domestique ou sauvage, la conduite à tenir est la même :

Rassurez votre enfant.

  • Lavez-vous soigneusement les mains, à l'eau et au savon ;
  • Nettoyez abondamment la plaie, à l'eau tiède et à l'aide de savon de Marseille puis appliquez une solution antiseptique cutanée transparente à base de Chlorhexidine type BISEPTINE® ou DIASEPTIL® si possible en spray ;
  • Évitez de toucher la plaie avec vos doigts lors des soins ;
  • Laissez sécher à l'air pendant quelques minutes ;
  • Terminez en plaçant un pansement prédécoupé ou une compresse stérile et une bande.

Ne pas hésiter à donner un peu de Paracétamol (DOLIPRANE®, DAFFALGAN®...) si votre enfant a mal.

Vérifiez que votre enfant est bien à jour de ses vaccinations.

Faire consulter par le médecin ++  :

  • si la lésion est étendue ou profonde ou sur une zone comme la main, le pied, le visage, les parties génitales,
  • s'il s'agit d'une morsure de chat (souvent morsure profonde)  ou de rat ou
  • si votre enfant a un traitement ou une maladie qui entraîne une immunodépression ou s'il n'a plus de rate.

Le médecin vous prescrira, si besoin, un traitement antibiotique pour prévenir le risque d'infection.

Les bouches de nos chiens et chats ne sont pas très propres. En cas de signes d'infection de la plaie (rougeur, écoulement jaune, douleur), n'hésitez pas à reconsulter.

S'il s'agit d'un chien ou d'un chat

Si c'est votre animal

Vérifiez qu'il est bien à jour de ces vaccins contre la rage auprès de votre vétérinaire.

Si l' animal ne vous appartient pas

Vérifiez qu'il est bien à jour de ces vaccins contre la rage en consultant son carnet de vaccination et  demandez s'il mord facilement.

Si vous ne pouvez avoir la certitude par l'examen du carnet de santé de l'animal que celui-ci a été vacciné contre la rage, les propriétaires de l'animal  doivent l'amener voir un vétérinaire le plus rapidement possible.

S'il s'agit d'un animal errant, consultez le centre antirabique le plus près de chez vous.

Attention, la rage est une maladie virale potentiellement mortelle. Si la victime est mordue dans une région où la rage est endémique et si l'animal n'a pu être capturé, la victime doit recevoir une vaccination antirabique.

En cas de Morsure de vipère 

En France, les seuls serpents venimeux sont la vipère et la couleuvre de Montpellier. La morsure de vipère est exceptionnellement mortelle, mais peut entraîner des réactions locales importantes. La couleuvre de Montpellier mais l'inoculation de venin est rare.

Une morsure n’entraîne pas nécessairement une injection de venin: en cas de morsure blanche ou sèche, la trace des crochets est visible sans réaction locale. Une infection peut toutefois se développer.

Les symptômes surviennent entre une demi-heure et quelques heures après la morsure: douleur intense, gonflement autour de la morsure, nausées, vomissements, diarrhée, accélération du rythme cardiaque.

Dans les cas graves, l’œdème s’étend au-delà du membre mordu et un état de choc ainsi que des saignements peuvent survenir.

En cas de suspicion de morsure (morsure survenue dans un bois, deux marques de morsures rapprochées...), effectuez exactement les mêmes gestes que devant toute morsure animale :

  • Immobilisez le plus possible la victime, surélevez le membre atteint légèrement pour limiter le gonflement et appelez le SAMU 15 pour un transfert immédiat aux urgences de l’hôpital.

En attendant les secours :

  • Désinfectez la plaie (lavez la plaie à l’eau et au savon puis utiliser un désinfectant).
  • Enlevez rapidement les bagues, les bracelets, les chaussures ... tout ce qui pourrait serrer et entraîner une compression si un œdème (gonflement) se développe.
  • Donner du paracétamol (DOLIPRANE®, DAFFALGAN® ..) pour la douleur (pas d'aspirine).
  • Appliquez un bandage (type bande Velpeau) sur le membre mordu en partant de la racine vers l’extrémité du membre en veillant à ne pas trop serrer le bandage, les pouls doivent rester palpables.

À NE PAS FAIRE  :

  • Ne pas sucer la morsure, la cautériser, l’inciser ou poser un garrot . Tous ces gestes peuvent aggraver les lésions.
  • L’utilisation d’un Aspivenin® (petite pompe d’aspiration) n’est d’aucune utilité.

À l’hôpital

Le traitement sera d’abord symptomatique: désinfection, antidouleurs, vaccin antitétanique si nécessaire, surveillance pendant un minimum de 24 heures s’il y a des signes d’envenimation.

Un sérum antivenimeux peut être administré en fonction du grade d’envenimation mais n’est pas toujours nécessaire.

Sources :

  1. S. Larréché, G.Mion, P. Morrand, P. Imbert, [Adder bites in France],  Arch Pediatr 2012 Jun ; 19(6):660-662.

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 14 septembre 2015
Dernière révision de l'article : 28 décembre 2016

 
Imprimez cette page ou invitez vos amis sur ce site avec :

Laisser un commentaire