vaccins pour bébé

Les vaccins pour bébé

Dans cet article vous retrouverez les vaccins pour bébé qui permettent de mieux le protéger dès les premiers jours de vie. Il y a ainsi des vaccins qui sont importants depuis la conception jusqu'aux premiers mois de vie de votre bébé. Retrouvez tous ces vaccins et prenez connaissance de leur utilité.

Avant la grossesse, préparez la naissance de votre bébé

Les futurs parents et les vaccins pour bébé

Certains vaccins sont indispensables pour préparer la venue de votre bébé. On en parle lors des consultations prénuptiales, mais, devant l'augmentation des naissances hors mariage, ces recommandations sont trop souvent ignorées. Parlez-en à votre médecin ou votre gynécologue si vous désirez avoir un enfant.

Le vaccin contre la rubéole

Depuis 1983, soit pour toutes les femmes nées après 1980,  il est recommandé d'avoir 2 vaccins Rougeole-Oreillon-Rubéole avec un délai de minimum 1 mois entre les deux vaccins, quels que soit ses antécédents vis-à-vis de ces 3 maladies c'est à dire même si on a déjà eu une ou même les 3 maladies dans la petite enfance. Ces vaccins sont réalisés maintenant à partir de l'âge de un an, quel que soit votre sexe. Vérifiez bien que vous avez reçu les 2 doses.

Voici 3 bonnes raisons de vous vacciner :

  • Ces maladies sont souvent plus graves à l'âge adulte. Les oreillons chez l'homme adulte exposent au risque de stérilité. La rougeole est une maladie pouvant avoir des complications sévères. Ces complications sont plus fréquentes chez le nourrisson de moins de 1 an et l'adulte.
  • La rubéole chez la femme enceinte peut être responsable en début de grossesse de complications sévères chez le nouveau-né : cataracte, anomalies cardiaques, neurologiques (retard mental, etc.), surdité et de retard de croissance en fin de grossesse3.
  • Votre enfant ne sera vacciné qu'à partir de l'âge de un an, vous pouvez donc lui transmettre une de ces maladies si vous la contractez.

Les femmes nées avant 1980 non vaccinées contre la rubéole et ayant un projet de grossesse doivent recevoir 1 dose de vaccin Rougeole-Oreillon-Rubéole. Si vous êtes né après 1980, vous devez avoir reçu 2 doses de vaccin.

Attention !Le vaccin Rougeole-Oreillon- Rubéole est contre-indiqué pendant la grossesse. Il est préconisé d'attendre 1 mois après le vaccin avant de débuter une grossesse.

Le vaccin contre la coqueluche

La vaccination contre la coqueluche est recommandée dès que vous projetez d'avoir un bébé. Certaines maternités refusent même l'accès à la salle de naissance aux pères non vaccinés. En effet, la coqueluche est une maladie très grave chez le petit nourrisson, nécessitant une hospitalisation pour les plus petits, parfois même en réanimation. Car les petits nourrissons font des quintes de toux importantes avec parfois une pause ou un arrêt respiratoire. Il faut alors les mettre sous ventilateurs (au masque heureusement bien souvent) le temps que la respiration reprenne. Or, dans 50 % des cas, on s'est aperçu que c'étaient les parents qui transmettaient la coqueluche, et dans 25 % des cas l'entourage proche.

Vérifiez donc que vous avez bien été vacciné par les vaccins BOOSTRIX®, REPEVAX®, ou INFANRIX TETRA® ou TETRAVAC® dans les 10 dernières années. Sinon allez voir votre médecin pour qu'il vous prescrive un de ces vaccins.

La future maman et les vaccins pour bébé

Le vaccin contre la varicelle

La vaccination contre la varicelle est recommandée chez les femmes en âge d'avoir des enfants qui n'ont pas déjà eu la varicelle. On peut réaliser au préalable une sérologie varicelle pour vérifier que vous n'avez pas eu une varicelle à minima ou si vous avez des doutes sur le fait que vous l'ayez eu ou non. Si la sérologie est négative, contactez votre médecin pour qu'il vous prescrive le vaccin.

La varicelle est une maladie grave chez la femme enceinte.

De façon générale, il est recommandé d'ailleurs de faire le vaccin contre la varicelle chez les adolescents de 12 à 18 ans qui n'ont pas eu la varicelle, car la varicelle est une maladie assez invalidante à l'âge adulte.

Pour être protégé contre la varicelle, il faut 2 doses de vaccin espacées de 4 à 8 semaines ou de 6 à 10 semaines selon le vaccin utilisé.

Attention !La vaccination contre la varicelle, comme tous les vaccins vivants atténués, est contre-indiquée pendant la grossesse par contre. Il est préconisé d'attendre 1 mois après le vaccin avant de débuter une grossesse.

Pendant la grossesse, protégez déjà votre bébé

Pour la future maman

La grippe saisonnière

La vaccination contre la grippe est recommandée chez les femmes enceintes, quel que soit le trimestre de la grossesse.

Se faire vacciner contre la grippe vous protège non seulement des effets d'une grippe pendant votre grossesse, mais va également protéger votre bébé contre la grippe les premiers mois grâce aux anticorps que vous lui transmettrez.

Il est donc fort dommage que cette vaccination soit souvent négligée. Parlez-en à votre médecin ou à votre gynécologue.

La coqueluche

Depuis le 20/01/17, le vaccin DtcP  BOOSTRIX TETRA® peut être réalisé pendant le troisième trimestre de grossesse (Avis de l'ANSM) si vous n'avez pas été vacciné avec le BOOSTRIX TETRA® ou le REPEVAX® depuis moins de 10 ans (ou un vaccin contre la coqueluche)3.
De nombreuses études démontrent, en effet, l’innocuité et l’efficacité des vaccins contre la coqueluche cellulaire sur la prévention des coqueluches précoces.
En Angleterre, (Amirhalingam Clin Infect Dis 2016), 3 ans après la mise en place de cette vaccination chez la femme enceinte, son
efficacité vis à vis de la coqueluche du petit nourrisson est estimée à 91% et à 95%  pour les décès. Aux Etats Unis, 2 études récentes (Winter K Clin Infect Dis 2016) montrent que :
  • la vaccination entre la 27ème et la 36 ème semaine de grossesse est 85% plus efficace que celle réalisée dans les 14 jours suivant l’accouchement,
  • en cas de coqueluche survenant chez des enfants de mères vaccinées, elle est moins sévère, les enfants moins souvent hospitalisés, avec des durées d’hospitalisation plus courtes et aucun de ces enfants n’est décédé.

Pour l'entourage

Le vaccin contre la coqueluche

Profitez de votre grossesse pour vérifier auprès de vos proches qu'ils sont bien vaccinés contre la coqueluche. On l'a dit plus haut : la coqueluche est une maladie très grave chez le petit nourrisson qui n'est pas encore protégé, car pas encore vacciné ou suffisamment vacciné. Il est donc important que la famille (frères, soeurs, père, grands-parents, oncles, tantes ....) , les personnes susceptibles d'être en contact étroit et durable avec le futur nourrisson au cours de ces 6 premiers mois de vie (assistante maternelle, baby-sitter ...) soient vaccinées.

Vérifiez qu'ils ont bien été vaccinés par les vaccins BOOSTRIX®, REPEVAX®, ou INFANRIX TETRA® ou TETRAVAC® dans les 10 dernières années. Sinon demandez-leur de voir leur médecin pour qu'il prescrive un de ces vaccins.

Après l'accouchement

Pour la maman

Le vaccin contre la rubéole

Si votre sérologie (prise de sang) révèle que vous n'avez pas eu la rubéole, on ne peut malheureusement pas vous vacciner contre la rubéole pendant la grossesse. Ce vaccin est un vaccin vivant. Il ne peut donc être fait lorsque vous être enceinte en raison du risque de vous transmettre la maladie même si c'est à minima.

Faites le vaccin le plus rapidement possible, après la naissance, afin de protéger votre bébé et de vous vacciner avant une prochaine grossesse.

Si votre sérologie reste négative mais que vous aviez bien été vaccinée (avec 2 injections) contre la rubéole, il n'est pas nécessaire de revacciner.

Le vaccin contre la coqueluche

Si votre carnet de vaccination n'a pas été encore mis à jour vis-à-vis de la coqueluche ( Vaccination depuis moins de 10 ans par un de ces vaccins : BOOSTRIX®, REPEVAX®, ou INFANRIX TETRA® ou TETRAVAC®) , faites-vous vacciner le plus tôt possible pour protéger votre bébé. L'idéal est de le faire avant votre sortie de la maternité, même si vous allaitez.

Le vaccin contre la varicelle

Profitez de votre séjour en maternité pour vérifier également que vous êtes bien protégée contre la varicelle et vous faire prescrire le vaccin en absence.

Pour l'entourage

La vaccination contre la coqueluche

Toutes les personnes susceptibles de garder un enfant de moins de 6 mois ou d'être en contact avec lui de façon étroite et durable doivent être vaccinées contre la coqueluche. La coqueluche est une maladie qui nécessite une hospitalisation chez le tout petit nourrisson parfois même en réanimation.

Pour la maman et l'entourage

La vaccination contre la grippe

La vaccination contre la grippe est recommandée dans l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois présentant un facteur de risque de grippe grave. Les nourrissons à risque sont les prématurés, les enfants ayant une maladie cardiaque, un déficit immunitaire, une pathologie du poumon, neurologique, neuro-musculaire ou une affection de longue durée (ALD). La vaccination est recommandée pour l'entourage car on ne pourra vacciner le nourrisson qu'à partir de l'âge de 6 mois. Il faut donc le protéger avant qu'il puisse, lui-même être vacciné.

Pensez à bien noter vos vaccins

Vous pouvez vous faire vacciner par une infirmière, une sage-femme (certains services de maternité vous proposent, d'ailleurs, de vous faire vacciner avant de quitter le service) ou votre médecin. Pensez à bien faire noter votre vaccin sur votre carnet de santé, un certificat de vaccination ou sur un carnet de vaccination électronique. Mesvaccins.net propose un carnet de vaccination électronique. Vous vous inscrivez, vous notez vos vaccins et ensuite vous les faites valider par votre médecin. Plus de risque de perdre son carnet de santé. Le service est gratuit.

FlècheLien pour vous inscrire au carnet de vaccination électronique 

Les vaccins de votre bébé

Dès la naissance, les vaccins pour bébé

L'hépatite B

Les nouveau-nés de mère porteuse de l'hépatite B et plus particulièrement de l'antigène HBs doivent être impérativement vaccinés à la naissance pour ne pas risquer de contracter l'Hépatite B. L'antigène HBs est recherché par une prise de sang au 6° mois de grossesse. Cette recherche est obligatoire car si votre nouveau-né est contaminé il va rester le plus souvent porteur chronique. Et cette transmission mère enfant peut être évitée grâce à la vaccination de votre bébé.

Si vous êtes porteuse de cet antigène, votre bébé sera protégé dès la naissance par l'injection d'un vaccin Hépatite B (tous les vaccins sauf le HBVAXPRO® 5 ug, insuffisamment dosé) et d'immunoglobulines anti-HBs. Puis votre enfant recevra un rappel du vaccin Hépatite B à 1 mois puis à 6 mois.

Les prématurés de moins de 32 semaines ou de poids inférieur à 2 kg doivent avoir 4 doses (à la naissance, puis à 1, 2 et 6 mois).

A l'âge de 9 mois, on vérifiera que la protection a été bonne en dosant l'antigène HBs et les anticorps anti-HBs. Ce dosage doit avoir lieu, au mieux,  1 à 4 mois après la dernière dose vaccinale.

La tuberculose

La vaccination contre la tuberculose est recommandée dès la naissance si vous ou votre enfant êtes nés :

  • en Europe centrale ou de l'Est, y compris dans les pays de l'ex-URSS
  • dans l'Union Européenne en Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal et Roumanie
  • en Afrique
  • en Asie, y compris au Proche et Moyen-Orient
  • en Amérique Centrale et du Sud

ou si votre enfant doit séjourner plus d'un mois d'affilé dans un de ces pays,

ou s'il y a ou il peut y avoir des cas de tuberculose dans votre entourage

Pour les enfants habitants en Ile de France, il était recommandé de vacciner contre la tuberculose. Mais, devant la pénurie de vaccin BCG (voir l'article : Pénurie de vaccins en France) actuelle, cette indication est actuellement levée.

En Guyane et à Mayotte, la vaccination BCG est également recommandée.

 

A partir de l'âge de 2 mois (8 semaines)

À partir de l'âge de 2 mois ou 8 semaines, les nourrissons peuvent être vaccinés selon les recommandations du calendrier vaccinal.

On débute par les vaccinations contre la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite, la Coqueluche, les infections invasives à Haemophilus influenza de type b, l'Hépatite B qui peuvent être faites avec un seul vaccin et les infections invasives à Pneumocoque.

Les bébés prématurés doivent débuter ces vaccinations également à 2 mois. Les premières vaccinations sont faites dans le service de néonatalogie en général pour les grands prématurés (nés à 28 semaines ou moins) avec une surveillance accrue pendant 48 à 72 heures. Si la vaccination s'est bien passée, les prochains vaccins pourront se faire chez le médecin qui suivra votre enfant.

Si vous habitez en Guyane, à Mayotte ou à l'étranger, le calendrier vaccinal de votre enfant peut être modifié.

Pour plus de précisions, consultez les articles :

Les rendez-vous médicaux de mon enfant

Tout savoir sur les vaccins

Sources :

  1. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2016 [consulté le 13 novembre 2016]
  2. Institut National de Prévention pour la Santé (INPES) - Guide des vaccinations, édition 2012 [consulté le 13 novembre 2016]
  3. Bulletin Infovac de janvier 2017 (Infovac.fr)
  4. E. Robert-Gnansia, Syndrome de rubéole congénitale, Orphanet, décembre 2004.

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 17 novembre 2016
Dernière révision de l'article : 9 février 2017

 

Page consultée : 589 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront transmis et validés par nos rédacteurs avant publication ).
 
Imprimez cette page ou invitez vos amis sur ce site avec :

Laisser un commentaire