Menu 9 mois

Menu de 9 à 12 mois

Cet article est disponible uniquement pour les abonnés. Vous devez vous connecter pour le lire.

Pour vous connecter, cliquez sur : Connexion

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 12 septembre 2015
Dernière révision de l'article : 9 septembre 2016

 

Page consultée : 1 545 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront validés par nos rédacteurs avant publication).

4 réflexions au sujet de « Menu de 9 à 12 mois »

  1. Bonjour, me revoilà, mon petit bonhomme a maintenant 10 mois et deux semaines. Ma question est la suivante, lorsque je mets mon petit dans sa chaise haute à table, il commence a ronronner comme un petit chat jusqu’au moment ou je lui donne soit un petit quignon de pain soit de la mandarine et il agit comme un enfant qui n’a pas été nourri depuis longtemps, je me demande si à cet âge-là ils savent toujours réguler les apports nutritionnels, je lui donne sa purée de légumes avec soit du poisson, soit de la viande ou de l’oeuf et pour finir je lui donne un fruit et pour le gouter soit un fruit soit un laitage. Il aime bien manger avec les services, il faut l’aider, mais il commence à se débrouiller….
    Est-ce normal qu’il grogne comme ça avant de manger ?

    1. Bonjour, certains bébés apprécient plus que d’autres la nourriture. Comme les adultes 😉 ! Ils sont tout excités à l’heure du repas et se délectent devant leur purée ou leur compote et tant mieux.

      Attention, toute fois à ne pas céder à la tentation du grignotage entre les repas. Avec une alimentation équilibrée même s’ils sont gourmands il n’y a pas de raison qu’ils prennent trop de poids. Les légumes et les fruits c’est à volonté donc si la ration de purée semble insuffisante on peut mettre la même quantité de pommes de terre et un peu plus de légumes verts.

      Attention aussi à ce que votre petit bout ne mange pas trop vite, sinon son cerveau n’aura pas le temps d’enregistrer qu’il a suffisamment mangé. Donc tant mieux s’il veut manger tout seul avec ses couverts. Et en plus, c’est un pas supplémentaire pour lui vers l’autonomie !

      Si vous pouvez le mettre sur sa chaise haute juste au moment de manger c’est mieux, car il associe probablement la chaise haute avec le repas, donc vite vite il faut manger !! Sinon préférez effectivement un quartier de mandarine ou un quignon de pain bien dur (comme cela il pourra faire ses dents dessus sans risquer d’en avaler un bout et sans vraiment le manger).

      En espérant avoir répondu à vos questions.

    1. Si vous achetez des laitages du commerce au lait infantile, ceux-ci sont en général déjà sucrés. Pas besoin donc de les sucrer davantage même s’ils vous semblent peu sucrés. Ils sont effectivement parfois 4 fois moins sucrés que des laitages “ordinaires”.
      Si vous faites vous même vos laitages (vous trouverez sur le site la recette pour faire des yaourts avec du lait infantile), vous pouvez ajouter un sachet de sucre vanillé dans la préparation (pour 500 ml de lait) ou ajouter 1/2 cuillère à café de sucre blanc ou roux, de sucre vanillé, 1 cuillère à café de confiture ou un peu de compote de fruit (ou 1 cuillère à café de miel à partir de 12 mois) dans le laitage.
      Vous pouvez utiliser pour certains repas des laitages nature non sucrés “ordinaires” avec 1/2 à 1 cuillère à café de sucre blanc ou roux, de sucre vanillé, 1 cuillère à café de confiture ou un peu de compote. Gardez toute foi toujours au moins 500 ml de lait infantile dans la journée (en incluant les biberons et les laitages).

      En espérant avoir répondu à votre question.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.