conseils alimentaires

Conseils alimentaires : Surpoids, comment aider votre enfant ?

 

L’obésité des jeunes peut avoir différentes causes. Bien sûr, une alimentation déséquilibrée, la sédentarité, jouent un rôle. En cas de surpoids, quelques conseils alimentaires peuvent aider votre enfant.

La gestion des quantités

Ce que je souhaite aborder aujourd’hui, dans le cadre de l’éducation alimentaire, c’est la gestion des quantités.

bebe.prend.biberonSachez que le corps humain est incroyablement bien orchestré… dès sa naissance le bébé sait de quelle quantité il a besoin. Un nourrisson pleure quand il a faim, mais il sait aussi s’arrêter quand il n’a plus faim (il tourne la tête, repousse le sein ou la tétine s’il n’a plus faim) c’est un instinct que nous avons tous eu dès notre naissance. Malheureusement, l’éducation, les habitudes à la maison peuvent petit à petit effacer cet instinct.

« Finis ton assiette ! » qui ne l’a pas déjà dit ?

Alimentation de votre enfantPourtant, il ne faudrait pas forcer de jeunes enfants à manger s’ils n’ont plus faim. Au contraire, il serait plus judicieux d’aider vos enfants à reconnaître leurs sensations de faim ou de satiété, par exemple en disant aux enfants : « Si tu as encore faim, tu peux encore en avoir». Faire manger les enfants quand ils n’ont plus faim est probablement la pire chose que l’on puisse faire. Cela leur apprend à ne pas faire attention aux signaux que leur envoie leur corps.

Aider votre enfant à garder cet instinct est un des plus beaux cadeaux que vous pourrez lui faire.

 

En pratique, comment s’y prendre ?

Pas de télévision et toute la petite famille qui discute autour de la table du repas : voici, selon une étude publiée dans Obesity, la manière dont devraient se passer les repas familiaux pour limiter l'IMC (indice de masse corporelle) de chacun.

Selon l’âge, laissez l’enfant se servir tout seul et surtout ne le forcer pas à finir son assiette !!

Mon astuce

Idee
Avant chaque repas prenez un petit temps de «pause» faites par exemple un tour de table pour chacun puisse exprimer son niveau de faim « j’ai très faim, j’ai moyennement faim, je n’ai pas faim » puis manger doucement afin d’être à l’écoute de vos sensations. Quand la satiété se fait entendre, écoutez là et respectez là.

 

N’oubliez pas, vous êtes leur modèle…. A vous de jouer !

A bientôt pour d’autres astuces, Catherine.

 

Auteur :
Catherine CHEDHOMME - FONTAINE
Mme Catherine CHEDHOMME – FONTAINE
Diététicienne – micronutritionniste
Site internet : www.coaching-dietetique-libourne.fr

Date de publication : 18 octobre 2018
Dernière révision de l'article : 18 octobre 2018

 

Page consultée : 69 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront transmis et validés par nos rédacteurs avant publication ).