Grippe

Grippe : comment traiter mon enfant

La grippe est une maladie virale des voies respiratoires, le plus souvent bénigne, mais très contagieuse. Elle sévit chaque hiver de décembre à mars . Le traitement de la grippe ne traite souvent que les symptômes : la fièvre , le nez qui coule, la toux. Il existe un traitement allopathique efficace, mais il doit être administré dans les 2 jours au plus tard suivant le début des symptômes. Le traitement homéopathique peut être également d'une grande aide.

Les virus de la grippe

VirusLa grippe est due à des virus de la famille des Myxovirus, les Myxovirus influen­zae A,B et C:

  • le type A  mute avec une grande facilité avec parfois des échanges avec des souches animales de virus grippal. Pour cette raison, en cas de variations majeures, il peut être responsable des grandes épidémies et de formes graves. Il existe 3 sous-types chez l'homme (H1N1, H2N2 et H3N2). Le virus A (H1N1) est responsable, entre autres, de l'épidémie de grippe espagnole, la plus meurtrière de l'histoire.
  • le type B est également très fréquent, et responsable d'épidémies.
  • le type C, moins fréquent, pro­voque des cas plus sporadiques et des symptômes proches du rhume.

Le virus grippal est présent chez les animaux, en particulier chez les oiseaux, le canard surtout, chez les porcs ou les chevaux. Il est mainte­nant démontré que les virus aviaires peuvent se transmettre directement à l'homme et provoquer des cas humains de grippe.

Les épidémies de grippe se propagent à l'échelon mondial durant les périodes les plus sèches et froides, dans les pays à climat tempéré. Ces périodes sont les plus propices à la survie du virus dans l'environnement. En France, l'épidémie débute fréquemment en décembre et dure environ neuf semaines.

Quand penser à une grippe ?

Nez qui couleLa grippe commence de façon brutale par une association de fièvre, maux de tête et douleurs musculaires généralement associés à une toux sèche, un écoulement nasal plutôt clair, une pharyngite ou inflammation de la gorge et une fatigue importante.

Toute fois d'autres virus, comme par exemple le VRS (virus respiratoire syncytial) peuvent provoquer le même tableau. Pour ces raisons, on parle plutôt de "syndrome grippal".

Il peut s'associer également d'autres symptômes comme une toux grasse, une conjonctivite et des symptômes digestifs chez les enfants de 2 à 5 ans comme des douleurs abdominales voir des vomissements.

Chez les enfants de moins de 5 ans, les maux de tête, les douleurs musculaires et la fatigue sont moins souvent rapportés, car probablement non exprimés.

La fièvre est le plus souvent élevée à 39-40° pendant un à cinq jours sous forme de "V" grippal (régression spontanée de 24 heures, puis reprise).

La fatigue peut s'installer durant quelques jours, voire plusieurs semaines.

La grippe peut être responsable de complications en particulier de surinfections pulmonaires ou d'otites chez l'enfant, d'exacerbation de l'asthme, de décompensation de maladie chronique. Pour ces raisons, il est important de se vacciner si on est dans un "groupe à risque".

Voir l'article : Le Vaccin grippal est arrivé !

Comment la traiter

Les premières mesures

Prévenir

La grippe est très contagieuse.

transmettre rhume - rhinoLe virus se transmet par voie aérienne, d'un individu à un autre par projection de sécrétions respiratoires par la toux ou les éternue­ments. La contamination peut aussi se produire par contact avec des mains souillées par les sécré­tions et par contact indirect de surfaces souillées, le virus pouvant survivre dans l'environnement .

Le virus pénètre dans l'organisme par la bouche ou le nez. Après une durée d'incubation courte (d'un à quatre jours, deux jours en moyenne), les sujets sont rapidement contagieux (24 heures avant les manifestations cliniques) et le restent environ sept jours.  D'où un risque d'extension rapide de la maladie.

Il est donc important de renouveler régulièrement l'air des chambres, se laver les mains souvent avec du savon ou une solution hydro-alcoolique, notamment après mouchage ou éternuements, se moucher avec des mouchoirs jetables à usage unique, éviter les lieux fréquentés ou se munir d'un masque chirurgical. Il est donc préférable de garder votre enfant chez vous pour qu'il ne contamine pas l'école ou la crèche.

Consultez également :

FlècheUn petit guide de l'INPES pour protéger toute la famille des infections virales respiratoires

Repos et hydratation

Il est important de bien hydrater votre enfant, d'autant qu'il a de la fièvre.

La suite de cet article est disponible uniquement pour les abonnés. Vous devez vous connecter pour le lire.

Pour vous connecter, cliquez sur : Connexion

Sources :

  1. Module de Thérapeutique Homéopathique du CEDH Pédiatrie 2015.
  2. S. Berthélémy, Prévention et traitement de la grippe, Actualités pharmaceutiques, Janvier 2015, Volume 54, n° 542, pages 36-39 .
  3. M. Aymard, Le virus de la grippe et ses variations. Physiopathologie de la grippe, Arch Pédiatre 2000, 7 Suppl 3 : 469-71.
  4. M. Valette, M. Aymard, Variabilité de la symptomatologie de la grippe, Arch Pédiatre 2000, 7 Suppl 3 : 479-82.
  5. F. Carrat et coll. , Grippe, syndrome grippal : de la théorie à la pratique, Presse Med. 2014, 43: 240-246.
  6. HAS, Synthèse d'avis de la commission d'avis de la transparence sur la TAMIFLU, Juin 2017.

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 24 janvier 2018
Dernière révision de l'article : 24 janvier 2018

 

Page consultée : 92 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront transmis et validés par nos rédacteurs avant publication ).
 
Imprimez cette page ou invitez vos amis sur ce site avec :

Laisser un commentaire