Pénurie d'antibiotiques

Pénurie d’antibiotiques et de paracétamol

Depuis décembre 2022 et probablement jusqu'en mars 2023, nous assistons à une pénurie d'antibiotiques pour les enfants. Depuis quelques temps déjà, il est également difficile de se procurer du paracétamol (Doliprane/ Efferalgan). Devant les fortes tensions, nous devons adapter nos traitements.

Actuellement il est difficile de se procurer des formes pédiatriques d’amoxicilline (Clamoxyl) et d’amoxicilline-acide clavulanique (Augmentin) . Or ces médicaments sont les plus prescrits en pédiatrie (60 à 70 % des prescriptions, dont 90 % en médecin de ville). De plus, on assiste à un report de prescriptions sur d'autres antibiotiques qui deviennent également difficiles à se procurer.

Pourquoi y a-t-il une pénurie d'antibiotiques et de paracétamol

Ces pénuries concernent toute l’Europe ainsi que d’autres marchés internationaux. Elles sont dues à une augmentation importante de la consommation
d’antibiotiques et de paracétamol du fait des nombreuses épidémies actuelles. Et la production industrielle a chuté lors de la pandémie et reste, pour le moment encore, inférieure à celle d’avant la pandémie de Covid-19.

Si l’on compare notre consommation d’antibiotiques avec celle de l’Europe du Nord,
nous ne pouvons que constater qu’au moins la moitié des prescriptions en France, tant chez l’adulte que chez l’enfant, ne relèvent pas de traitement antibiotique selon les recommandations actuelles. Même si pour un nombre important de patients, ces antibiotiques sont absolument indispensables, car susceptibles de sauver des vies et de prévenir des séquelles parfois lourdes.

Ne pas prescrire d'antibiotiques de façon injustifiée

Les antibiotiques ne doivent pas être prescrits en cas d'infection virale , à savoir , en cas de :
- Rhinopharyngite, laryngite ;
- Otite congestive, otite séreuse et otite de diagnostic incertain ;
- Bronchiolite, bronchite aiguë ;
- Angine aiguë chez l’adulte et l'enfant de plus de 3 ans sauf si le test rapide d'orientation diagnostique (TROD) à streptocoque bêta-hémolytique du groupe A est positif ;
- Angine aiguë chez un enfant âgé de moins de 3 ans ;
- Grippe et Covid-19 ;
- Crise d’asthme fébrile sans infection pulmonaire ;
- Suspicion de pneumonie sans examen de confirmation (radiographie ou échographie, dosage de la CRP dans le sang) ;
- Infections cutanées superficielles (impétigo) et dermatoses impétiginisées ;
- Fièvre non expliquée

Le plus souvent liées à des infections virales, ces pathologies ne seront pas améliorées par la prescription d'antibiotiques.

Une ordonnance type très bien conçue pourra vous être remise par votre médecin.

Réduire la durée des traitements

Devant la pénurie d'antibiotiques, les sociétés pédiatriques et d'infectiologie (Groupe de Pathologie Infectieuse de la Société Française de Pédiatrie, de l’Association Française de Pédiatrie ambulatoire et de la Société Française de Pathologie Infectieuse de Langue Française) recommandent de réduire la durée de traitement à 5 jours pour la plupart des pathologies infectieuses courantes (angines bactériennes, otites, pneumonies…) . Le risque d'échec est minime d'environ 10 % pour les otites de moins de 2 ans par exemple.

Retarder dans certains cas la mise en route des antibiotiques comme dans d'autres pays d'Europe

Par exemple, en cas d’otite moyenne aiguë de l’enfant de plus de 6 mois, votre médecin peut vous demander d'attendre 36 à 48 heures sous traitement symptomatique et de ne débuter les antibiotiques quand cas d'aggravation.
Les antibiotiques ne seront prescrits d'emblée que chez le nourrisson de moins de 6 mois ou si l'otite est compliquée (fièvre élevée, douleur intense ou écoulement de pus de l'oreille).

Utilisation de forme adulte

Médicament

Quand cela est nécessaire, on utilisera les formes adultes en diluant les médicaments. Voici les ordonnances types proposées par le Groupe de Pathologie Infectieuse de la Société Française de Pédiatrie, et validées par la Société Française de Pharmacie Clinique Pédiatrique (pharmaciens hospitaliers) et l’Académie Nationale de Pharmacie :

Ne pas donner d'anti-inflammatoires en cas de pénurie de paracétamol

Rappelons que la fièvre est un moyen pour l'enfant de se défendre contre l'infection. Elle doit être respectée si l'enfant la tolère bien. Seuls les pics de fièvre mal tolérés nécessitent du paracétamol et bien sûr la douleur.

Vous pouvez consulter notre chapitre sur la fièvre.

Il est important également de ne pas utiliser de suspension buvable inadaptée au poids de l'enfant comme peut l'être le Doliprane en suspension buvable chez les plus de 13 kg.

Les Anti-inflammatoires comme l'Advil et le Nureflex en baissant l'inflammation peuvent affaiblir  les défenses immunitaires. Ils ne doivent en aucun cas remplacer le paracétamol. Ils sont absolument contre-indiqués en cas de varicelle ou de déshydratation. 

fievre mal toleree

Si vous appréciez cet article, peut-être trouverez-vous d'autres sujets d'intérêt dans le chapitre :

 

Sources :

  1. Messages de la direction générale de la santé
  2. Recommandations pénurie d'antibiotiques

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 16 décembre 2022
Dernière révision de l'article : 16 décembre 2022

 

N'hésitez pas, si vous êtes abonné.e, à laisser un commentaire (les commentaires seront transmis et validés par nos rédacteurs avant publication ).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.