Begayer

Mon enfant commence à bégayer

Le bégaiement touche 8% des enfants. Il faut s'en préoccuper au plus tôt, car avec une prise en charge adaptée on peut limiter le passage à la chronicité.

Cet article est disponible uniquement pour les abonnés. Vous devez vous connecter pour le lire.

Pour vous connecter, cliquez sur : Connexion

Page consultée : 1 096 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront transmis et validés par nos rédacteurs avant publication ).
 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.