réaction allergique

Que faire en cas de réaction allergique

Apprenez des mesures simples en cas de réaction allergique.

En cas de symptômes ORL :

  • Nez qui coule ou encombré, éternuement, nez qui gratte
  • Conjonctivite :yeux rouges, gonflés qui piquent ou qui grattent

Vous pouvez donner l' antihistaminique prescrit par votre médecin.

Ex AERIUS® -XYZALL®- ZYRTEC ®-…

Consultez en absence d'amélioration.

En cas d'urticaire :

L'urticaire est une réaction de la peau constituée de plaques rouges, comme des piqûres d'ortie,  avec des démangeaisons. Il traduit une libération d'histamine qui n'est pas forcément allergique. Chez l'enfant, l'urticaire est le plus souvent provoquée par des infections virales surtout s'il s'y associe de la fièvre. Dans ce cas, l'urticaire reste souvent isolée avec un peu d'oedème (ou gonflement) en général sans gravité.

L'utilisation d'un antihistaminique suffit s'il n'y a pas de signes associés.

Ex AERIUS® -XYZALL®- ZYRTEC ®-…

Si l'urticaire est survenue rapidement après un repas (dans les minutes à 3 heures maximum), notez les aliments mangés par votre enfant et amenez la liste à votre médecin qui saura vous dire s'il y a un risque d'allergie alimentaire. Notez bien également toute prise de médicaments dans les mêmes délais ou une notion de fièvre.

En cas d'oedème (gonflement)

S'il n'y a pas de gêne respiratoire associée

  • Un antiallergique de type antihistaminique suffit généralement.
  • Demander un avis médical en cas d'oedème du visage.
  • Ne pas hésiter à consulter si les symptômes persistent

En cas de gêne respiratoire, de gonflement de la bouche ou du cou et/ou de voix rauque

  • Si vous avez un stylo auto-injecteur d'adrénaline prescrit : injecter sur la face antérieure et externe de la cuisse (voir plus bas)
  • Appeler le SAMU  (Tel fixe ou portable 15) immédiatement

 

En cas de crise d’asthmeCrise d'asthme

Respiration difficile, impression d’étouffer, difficulté de parler et/ou sifflements, toux 

Si votre enfant est asthmatique : consulter l'article "Que faire en cas de crise d'asthme"

Si votre enfant n’est pas connu comme asthmatique ou qu'il vient d’ingérer un aliment suspect

Voir l'article s'il a possiblement avalé un aliment suspect

Contactez un médecin ou le SAMU (Tel fixe ou portable 15 ) immédiatement sinon.

 

Si les signes ne disparaissent pas ou s’aggravent :

Contactez votre médecin.

En cas de signes de gravité

Les signes de gravité

  • difficultés importantes à respirer, à avaler ou à parler, 
  • oedème laryngé, voix rauque ou modifiée, sensation de blocage au niveau du cou, salivation abondante
  •  perte de connaissance (sans qu’il y ait eu chute ou traumatisme), enfant somnolent, malaise  
  •  association rapide de plusieurs symptômes (ex. urticaire + gêne respiratoire, urticaire + mal au ventre, mal au ventre ou vomissements + fatigue)

Les gestes à pratiquer

INJECTER si vous en avez dans le muscle du devant un peu en externe de la cuisse une dose de stylo auto-injecteur d'adrénaline (JEXT, EPIPEN ou ANAPEN).

Voici les vidéos de démonstration pour bien apprendre à manipuler votre stylo auto-injecteur d'adrénaline :

Et les fiches d'informations des différents stylos disponibles en France :

 

Stylo d'adrénaline Choc anaphylactique
Style d'adrénaline EMERADE

 

Le site du syndicat des Allergologues français, le SYFAL, diffuse également une notice très didactique sur l'utilisation de l'EPIPEN®.

Application EPIPEN

Deux nouvelles applications disponible sur App Store et Google Play permettent aux possesseurs d'ANAPEN® et d'EPIPEN® de se former de façon ludique à l'utilisation du stylo auto-injecteur et d'enregister la date de péremption du produit pour recevoir Application Anapenune notification 3 mois avant la date d'expiration. Les applications s'appellent ANAPEN® et EPIPEN®. N'hésitez pas à les télécharger.

Utiliser le code de déblocage 34009 pour l'application ANAPEN®.

De même n'hésitez pas à aller visiter le site : urgence-anaphylaxie.com.

 

Voici une planche d'action à mettre dans tout PAI :

Appelez le SAMU (15) simultanément (une personne reste auprès de l'enfant et fait immédiatement l'injection d'adrénaline, une autre personne appelle le SAMU)

En cas de perte de connaissance : mettre l'enfant en position latérale de sécurité

Position latérale de sécurité
Position latérale de sécurité

Allonger l'enfant sur le dos, jambes surélevées

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 14 septembre 2015
Dernière révision de l'article : 5 juin 2017

 

Page consultée : 772 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront validés par nos rédacteurs avant publication).
 
Imprimez cette page ou invitez vos amis sur ce site avec :

Laisser un commentaire