syndrome pieds mains bouche

Le syndrome pieds mains bouche

Votre enfant a des boutons au niveau des pieds et des mains et a mal à la bouche. Il s’agit probablement d’un syndrome pieds mains bouche. Trouvez dans cet article comment affirmer le diagnostic et comment traiter ce syndrome.

Le syndrome pieds mains bouche

Typiquement

Le syndrome ou maladie pieds mains bouche associe des petits boutons rouges avec des petites bulles, des vésicules, sur la paume des pieds et des mains qui peuvent déborder sur les doigts et des aphtes au niveau de la bouche. Les boutons ne grattent pas en général et ne sont pas douloureux.

Par contre, les vésicules ou aphtes de la bouche sont douloureux et peuvent empêcher votre enfant de bien manger.

Il peut s’accompagner et même souvent être précédé d’un peu de fièvre, parfois d’un nez qui coule, une toux, des douleurs musculaires voire une diarrhée ...

Il est dû à un entérovirus en général le coxsackie.

Les formes atypiques

Pieds mains bouche atypique
De plus en plus souvent, on voit des formes dites atypiques qui associent également des boutons sous la couche qui peuvent même déborder sur les cuisses voir les jambes.

Les autres maladies avec lesquels ont peut confondre le syndrome pied main bouche

Comment faire la différence entre syndrome pieds mains bouche et varicelle ?

La varicelle est également responsable de lésions avec des petites bulles sur la peau et dans la bouche. Mais très vite les lésions s'étendent sur tout le corps et forment des petites croûtes. De plus, il n'y a pas de lésion sur les plantes des pieds et les paumes des mains dans la varicelle.

Une autre maladie similaire : la gingivostomatite herpétique

Lorsque votre enfant est en contact pour la première fois avec le virus de l’herpès, il peut avoir une gingivostomatite herpétique ou stomatite herpétique. Par la suite, il pourra faire d’autres poussées d’herpès buccales, mais qui ne se manifesteront que par des boutons de fièvre, ces ou cette petite bulle ou vésicule sur la lèvre un peu douloureuse.

La gingivo-stomatite ne donne des petites bulles qu’au niveau de la bouche et sur le pourtour des lèvres. Il n’y a pas de boutons sur les pieds et les mains.

La gingivo-stomatite est très douloureuse et nécessite souvent un traitement pour calmer la douleur. Consulter au moindre doute.

Comment traiter le syndrome pieds mains bouche

pieds mains boucheLe syndrome pieds mains bouche guéri spontanément en une semaine. Pour soulager l'enfant durant cette période, on peut proposer un traitement local des lésions, du paracétamol pour soulager les douleurs et un traitement homéopathique.

 

Ce chapitre de l'article est disponible uniquement pour les abonnés. Vous devez vous connecter pour le lire.

Pour vous connecter, cliquez sur : Connexion

Faut’il faire une éviction de la crèche ?

Il n'y a pas d'éviction de la crèche en cas de maladie pieds mains bouche. On évite juste la collectivité tant que l'enfant est trop fatigué.

Le syndrome pieds mains bouche est’il contagieux ? Quel  est le délai d’incubation ?

Le syndrome pieds mains bouche peut se transmettre par les sécrétions rhinopharyngées, la salive et par les selles. Le virus persiste 1 à 4 semaines dans les sécrétions rhinopharyngées,  1 à 18 semaines dans les selles. C'est une maladie très contagieuse responsable souvent d'épidémie en crèche. Il peut atteindre les adultes, mais ceux-ci sont souvent déjà immunisés. Ils ont déjà eu la maladie dans leur enfance. Pour ces raisons, le syndrome pieds mains bouche touche préférentiellement les enfants de moins de 5 ans.

Une "complication" fréquente : la chute d'un ou plusieurs ongles

Environ un mois après le syndrome pieds mains bouche on peut voir un deuxième ongle poussé sous un ou plusieurs ongles des pieds ou des mains. L'ongle au-dessus chute. L'évolution est favorable avec repousse spontanée de l'ongle en 3 mois au niveau des mains, environ 9 mois au niveau des pieds.

Il faut maintenir l'ongle qui va chuter le plus longtemps à l'aide d'un petit pansement, car il sert de guide pour l'ongle qui repousse.

 

Sources :

  1. Parent D., Bouche et infections virales, Presse Med. , 2016, p. 1 à
  2. Le guide Collectivités de jeunes enfants et maladies infectieuses sur ameli.fr  [consulté le 30 juillet 2017]
  3. Haidar et al., Onychomadèse et syndrome pieds-mains-bouche, Ann Dermatol Venereol, 2016,

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 30 juillet 2017
Dernière révision de l'article : 31 juillet 2017

 

Page consultée : 142 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront transmis et validés par nos rédacteurs avant publication ).
 
Imprimez cette page ou invitez vos amis sur ce site avec :

Laisser un commentaire