Débuter un aliment : le Protocole de tolérance

Votre médecin ou votre allergologue vous a recommandé une réintroduction progressive des protéines de lait de vache ou d’un autre aliment auquel votre enfant était allergique. On appelle cela un protocole de tolérance. Cet article vous aidera pour cette réintroduction. Il a été élaboré grâce à un guide de référence.

Continuer la lecture de Débuter un aliment : le Protocole de tolérance

Fièvre chez l’enfant : comment gérer

La fièvre est définie par une température supérieure à 38° C . Les recommandations évoluent, l’administration de médicaments en cas de fièvre n'est plus systématique. La fièvre est un moyen pour l’organisme de se défendre. Seule une fièvre mal tolérée nécessite un traitement médicamenteux.

Continuer la lecture de Fièvre chez l’enfant : comment gérer

Appendicite aiguë de l’enfant

L’appendicite aiguë est une inflammation de l’appendice . C'est la plus fréquente urgence de l’appareil digestif chez l'enfant . Or le diagnostic est encore de nos jours trop souvent tardif .

Qu'est-ce que l'appendicite aiguë ?

L’inflammation aiguë de l’appendice iléocæcale est la plus fréquente urgence de l’appareil digestif, avec un pic de fréquence entre 10 et 20 ans.

Contrairement à ce que l’on pense, il s’agit d’une pathologie dont le diagnostic est malheureusement encore trop souvent tardif . Or, elle peut évoluer vers une pathologie grave, voire mortelle comme la péritonite généralisée.

De plus, dans un cas sur deux, l’appendicite aiguë se présente avec  des symptômes atypiques qui peuvent piéger facilement même un médecin chevronné.

D’où l’intérêt de connaitre les points essentiels du diagnostic. Une « banale gastroentérite » diagnostiquée sans aucun examen complémentaire peut-être le début d’une appendicite aiguë.

Pourquoi le diagnostic d'appendicite est difficile ?

L’appendice se trouve dans la partie basse à droite de l’abdomen seulement une fois sur deux.

Appendicite

Dans les autres cas , elle peut se situer  N’IMPORTE OÙ DANS LE VENTRE ! La localisation de la douleur, qui est le principal signe diagnostic, peut donc énormément varier et simuler d’autres pathologies de l’abdomen.

Comment la reconnaitre ?

Les douleurs commencent souvent autour de l'ombilic pour migrer rapidement et se localiser dans la partie basse à droite de l’abdomen, la région appelée fosse iliaque.

La fièvre , si elle est présente, n’est jamais élevée ( autour de 38°C) . S’il y a une fièvre élevée, c’est déjà une forme grave et évoluée d’appendicite : une péritonite ou un abcès.

Parfois , il y a des diarrhées et/ou des vomissements associés à une fatigue qui peuvent égarer le diagnostic. C'est le cas en particulier des nourrissons et des enfants de bas âge.

vomit

Attention ! chez les jeunes enfants et les nourrissons, les diarrhées et vomissements sont souvent les signes principaux !!!

Quoi faire devant une suspicion d’appendicite ?

Le pédiatre, le généraliste ou les urgences représentent le premier maillon de la prise en charge en cas de douleurs abdominales de votre enfant. Contactez-les sans délai.

consultation medicaleDe même,  s'il n'y a pas d'amélioration dans les 12-24 heures qui suivent la première visite, n'hésitez pas à rappeler votre médecin.

 

En cas de doute sur une appendicite,  le médecin prescrira une ÉCHOGRAPHIE et une PRISE de SANG, en plus de l’examen clinique.

(voir l'article : Soulager la douleur de la prise de sang ou de la perfusion)

Attention ! Il faut savoir que même les examens complémentaires peuvent se tromper ! Une prise de sang peut être normale. Une échographie peut être faussement rassurante surtout avec chez des sujets en surpoids ou lorsque le radiologue n’a pu visualiser l’appendice correctement.

 

En 2018 , un simple examen clinique ne permet pas d’éliminer une appendicite. C’est ce qu’a clairement montré une enquête prospective sur large échelle nationale réalisée en 2016 par l’association française de chirurgie sur plus de 2000 dossiers1.

En effet SEULEMENT  17 % DES PATIENTS ont un tableau clinique positif « complet » ( fièvre + douleur + prise de sang altérée) !!!

Ainsi, avec une  attitude « minimaliste » on risque de passer à côté du diagnostic presque  8 fois sur 10 !

Une fois le diagnostic posé

Si l’échographie reste l’examen de première intention, les médecins peuvent être amenés à se servir également du scanner ou encore de l’IRM, malheureusement encore très peu disponible en urgence.

Quand le diagnostic est posé, un chirurgien digestif prendra en charge les formes non compliquées d’appendicite dans les 12 heures  pour  retirer l’organe, en choisissant la méthode utilisée selon son expérience, le type d'hôpital et la présentation de la maladie.

Chirurgie appendicite

Les appendicites peuvent être opérées par coelioscopie ou par une incision classique au niveau de la fosse iliaque droite (Mac Burney) ou suspubienne pour permettre de masquer la cicatrice par la culotte ou le maillot de bain.

En cas de formes compliquées (perforations, abcès, péritonites),  le délai de prise en charge doit être très rapide.  La chirurgie , si elle est indiquée dans ces cas , sera alors plus délicate, longue et complexe. Des antibiotiques seront prescrits en association avec la chirurgie. Et la durée d’hospitalisation pourra dépasser la semaine.

Conclusions

Devant de douleurs abdominales intenses tout enfant doit consulter son pédiatre ou son généraliste ou doit être amené aux urgences.

Après l’examen clinique, une prise de sang et au moins une échographie sont effectués en cas de doute sur une appendicite.

L’enfant est pris en charge en hospitalisation soit pour une intervention , soit bien souvent, pour une surveillance clinique et biologique en cas de doute, ou reconvoqué le lendemain souvent avec une prise de sang de contrôle.

Le pronostic est étroitement lié à la précocité du diagnostic. Mais  certaines formes compliquées peuvent être sévères d’emblée,  nécessitant une prise en charge très rapide par chirurgie et antibiothérapie.

Si vous appréciez cet article, peut-être trouverez-vous d'autres sujets d'intérêt dans le chapitre :

 

Sources :

  1. C. Arvieux, D. Mutter, F.Varlet,  APPENDICITES, Rapport de l’Association Francaise de Chirurgie, Sep. 2017.

Auteur :
Dr Giacco Mulieri
Dr Giacco MULIERI
Chirurgien général et d'urgence du CH de Blaye (33)

Date de publication : 1 avril 2019
Dernière révision de l'article : 1 avril 2019

 

[views]
N'hésitez pas, si vous êtes abonné.e, à laisser un commentaire (les commentaires seront transmis et validés par nos rédacteurs avant publication ).

Bilan psychomoteur. Pour qui ? Pourquoi ?

BILAN PSYCHOMOTEUR, EDUCATION, PREVENTION,
REEDUCATION,
ET
THERAPIE PSYCHOMOTRICES.
POUR QUI ?
POURQUOI?

Qui est le psychomotricien, pourquoi faire un bilan psychomoteur et à quoi cela va être utile ? Autant de questions auxquelles cet article va vous aider à répondre.

Continuer la lecture de Bilan psychomoteur. Pour qui ? Pourquoi ?

PAI / Projet d’accueil individualisé pour allergie en anglais

Retrouvez la traduction du projet d'accueil individualisé, PAI , pour allergie alimentaire ou autre en anglais. Imprimez cette page, pour pouvoir la présenter à votre médecin qui n'aura plus qu'à ajouter les médicaments du PAI.

Continuer la lecture de PAI / Projet d’accueil individualisé pour allergie en anglais