Rougeole tue

La rougeole tue encore à l’ère de la vaccination !!

Décès à Poitiers d'une jeune femme de 32 ans : la Rougeole tue encore alors que la vaccination permet de protéger à 97 % individuellement et beaucoup plus encore de façon collective. Vérifiez votre vaccination pour endiguer l'épidémie.

La rougeole n'est pas une maladie bénigne. Elle peut entraîner des complications graves notamment respiratoires (infections pulmonaires) et neurologiques (méningo-encéphalite).

Cette maladie est très contagieuse : 1 personne atteinte peut contaminer jusqu’à 20 personnes.

Pour stopper l’épidémie : vaccinez-vous !

L’Agence régionale de santé demande à toute la population de vérifier sa vaccination et, en cas de doute, se faire vacciner.

Les médicaments peuvent soulager les symptômes, mais il n’existe malheureusement pas de traitement pour arrêter cette maladie.

Par contre, il existe un vaccin qui peut protéger contre cette maladie et éviter les complications graves.

Une couverture vaccinale insuffisante

La couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine est actuellement insuffisante pour faire face à cette épidémie : selon les données de Santé publique France, elle varie de 70,8 % à 81 % selon les départements quand l’Organisation Mondiale de la Santé recommande une couverture de 95 %. Si l'on vaccine plus de 95 % de la population, on enraye l'épidémie .

Vaccinez-vous pour empêcher que la rougeole tue encore !

vaccinerIl est donc impératif de vérifier si vous êtes vacciné car seule la vaccination peut vous protéger, mais aussi protéger les autres (notamment les enfants de moins de 1 an et les personnes immunodéprimées qui ne peuvent pas bénéficier de la vaccination).

 

avis du pediatreIl n'y a pas plus de risque à se faire vacciner si vous avez déjà eu la Rougeole, les Oreillons ou la Rubéole. Donc, vaccinez-vous au moindre doute.

 

En cas de doute, si vous et/ou votre enfant :rendez-vous médicaux

  • n’êtes pas vaccinés,
  • n'avez reçu qu'1 seule dose du vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole (PRIORIX® ou M-M-R Vaxpro®), ou
  • il n'y a pas de trace de vaccination dans le carnet de santé (ou si vous avez perdu le carnet de santé),
  • et vous ne savez pas si vous et/ou votre enfant avez déjà contracté la rougeole,

Flècheconsultez rapidement votre médecin pour vous faire vacciner.

En période d'épidémie, il est préférable de vacciner sans réaliser de sérologie*, quel que soit son âge, surtout si vous vous occupez de personnes malades ou de jeunes enfants.

*sans faire de prise de sang pour vérifier que vous n'avez pas déjà eu la maladie.

En cas de contact avec une personne atteinte de rougeole, si vous êtes non vacciné (pas de vaccin, 1 seule dose de vaccin ou incertitude sur votre état vaccinal) vous pouvez encore vous vacciner dans les 72 h suivant le contact.

Epidémie de rougeole

FlècheConsulter également l'article : Epidémie de rougeole en Nouvelle-Aquitaine

Vous y retrouverez la conduite à tenir pour votre enfant.

Les professionnels de santé retrouveront des documents complémentaires qui leur sont réservés dans l'article  : Epidémie de rougeole en Nouvelle-Aquitaine.

 

Recommandations concernant la vaccination contre la Rougeole

A 12 mois1ère dose du vaccin trivalent (contre Rougeole Rubéole Oreillons)
Entre 16 et 18 mois2° dose du vaccin trivalent
(Respecter un intervalle d'au moins un mois entre les 2 doses)
Enfants et adolescents, et adultes nés depuis 1980Ces personnes devraient avoir reçu au total deux doses de vaccin contre la rougeole.
Dans le cas contraire, effectuer un rattrapage:
- 1ère et 2e dose de vaccin trivalent pour celles n'ayant reçu aucune dose auparavant;
- 2e dose de vaccin trivalent pour celles n'ayant reçu qu'une 1ère dose auparavant.
(Respecter un intervalle d'au moins un mois entre les 2 doses)

Sources :

  1. Communique de presse du 13/02/18 de l' ARS [consulté le 14 février 2018]
  2. Recrudescence des cas de rougeole : la vaccination est la meilleure protection

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 16 février 2018
Dernière révision de l'article : 16 mars 2018

 

Page consultée : 359 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront transmis et validés par nos rédacteurs avant publication ).
 
Imprimez cette page ou invitez vos amis sur ce site avec :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.