Menu 12 mois

Menu de 12 à 24 mois

Cet article est disponible uniquement pour les abonnés. Vous devez vous connecter pour le lire.

Pour vous connecter, cliquez sur : Connexion

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 12 septembre 2015
Dernière révision de l'article : 12 septembre 2015

 

Page consultée : 951 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront validés par nos rédacteurs avant publication).
 
Imprimez cette page ou invitez vos amis sur ce site avec :

12 thoughts on “Menu de 12 à 24 mois”

  1. Bonjour,
    Mon fils de 22 mois est en cours de sevrage d’allaitement maternel. Il refuse avec vigueur de boire du lait de croissance artificiel (quel que soit le contenant). Il prend par contre très volontiers d’autres formes de laitage (fromages, fromage blanc, yaourts “croissance”). Est-il possible de remplacer entièrement sa dose de lait journalière par une quantité équivalente de ces laitages adaptés ?
    Merci

     
    1. Si vous avez encore du lait maternel, et que votre enfant l’accepte au biberon, vous pouvez progressivement diluer un peu de lait croissance dans du lait maternel. Cela va l’habituer progressivement au goût.
      Sinon, vous pouvez effectivement remplacer le lait par d’autres produits laitiers (laitages, fromages, …). Vous trouverez les équivalences dans l’article Les besoins en Calcium pendant l’enfance.
      A bientôt

       
    1. Il est préférable jusqu’à 2-3 ans de garder 500 ml de lait 2° âge ou de croissance par jour (en sachant qu’un yaourt équivaut à 125 ml de lait) pour avoir des apports suffisamment importants en Fer. On peut, toute fois ,donner en plus des laitages “ordinaires” ou lors d’une semaine de vacances ou d’un week-end ne pas courir après des laitages au lait infantile. Attention cependant de ne pas prendre des crèmes trop sucrées. Évitez encore le chocolat chez les tous petits.

       
    1. Il est important de varier les féculents. À partir de 1 an, on veillera à donner un féculent à chaque repas. Un peu de céréales ou une petite tartine de pain le matin et au goûter (agrémenté de beurre et/ou de confiture, de pâte à tartiner …), un peu de pomme de terre, de semoule, de riz, de pâtes … à midi et le soir. Vers 18 mois on peut effectivement donner des féculents sans ajout de légumes “verts” à un repas c’est-à-dire que des pâtes ou que du riz … (le mieux c’est au déjeuner, car notre enfant, tout comme nous, n’a pas une grande activité physique après le dîner) et des légumes à l’autre repas. On ajoutera alors, sans forcer, une petite tartine au repas.

       
    1. On peut introduire les fruits de mer (mollusques et crustacés) sous forme cuite (et bien frais) à partir de 12 mois. Vous pouvez commencer à introduire des petits morceaux de crevettes, langoustines, homard, crabe, noix de Saint Jacques … dans les recettes et même proposer à votre enfant des petits bouts à croquer dès qu’il sera capable de les mettre en bouche et de les mâcher. Les moules pourront être proposées dès que votre enfant sera capable de les croquer. Ces aliments sont riches en protéines, iode, zinc, phosphore et vitamine C. Ils sont donc très intéressants d’un point de vue nutritionnel. Par contre, la consommation de poisson et de fruits de mer crus est déconseillée avant l’âge de 3 ans en raison du risque bactériologique.

       
    1. On peut utiliser des jus de fruits maisons non sucrés, des jus de fruits du commerce 100% pur jus sans sucre ajouté ou des jus de fruits du commerce pour nourrissons dès 7-8 mois en commençant par les plus digestes, à base de pomme, pêche, abricot, orange, raisin et en s’assurant que votre bébé les supporte bien, n’a ni régurgitation, ni diarrhée. Les jus de fruits ont peu d’intérêt au niveau nutritionnel les premières années, les apports en vitamines étant suffisants grâce aux laits infantiles. Mais ils permettent de varier les goûts. Ils ne doivent pas remplacer l’eau par contre.

       

Laisser un commentaire