Chute sur la tête

Surveiller votre enfant après une chute sur la tête

Votre enfant a fait une chute sur la tête. Il est important de connaitre tous les signes qui doivent vous amener à consulter ainsi que ce qu'il faut surveiller.

chute sur la têteToute chute sur la tête, sur le crâne ou la face, avec ou sans plaie, est un traumatisme crânien.
L'absence de fracture à la radiographie n'élimine en rien la possibilité d'une lésion du cerveau. C'est pour cela qu'il est maintenant rare de faire une radiographie de la tête aux urgences pour une chute sur la tête.
Si votre enfant a subi un traumatisme crânien léger, il a un risque de lésion intracrânienne dans moins de 10 % des cas. Parmi ces 10 %, 16% nécessiteront une intervention neurochirurgicale1. Même si dans la plupart des cas, il y aura plus de peurs que de mal, il est donc important surveiller votre enfant de manière rigoureuse.

Vérifiez qu'il ne s'est pas fait mal ailleurs


Si votre enfant a fait une chute sur la tête, il a pu se faire mal au cou en tombant. Si vous soupçonnez un traumatisme au niveau du cou, immobilisez le mieux possible son cou et amenez votre enfant aux urgences.
Vérifiez également que vote enfant bouge bien les bras et les jambes sans douleur, qu'il n'est pas de bleu ailleurs.

Quand faut-il amener son enfant aux urgences après une chute sur la tête

urgence pediatrique
En cas de chute sur la tête, il faut absolument amener votre enfant aux urgences si :

  •  Votre enfant a moins de 3 mois.
  •  La chute a été importante : supérieure à 0,9 m avant 2 ans ou 1,5 m après l'âge de 2 ans, ou les circonstances violentes.
  •  Il a perdu connaissance.
  •  Votre enfant a un comportement qui vous semble anormal.
  •  Il n'ouvre pas les yeux spontanément. Il ne répond pas à vos demandes de façon appropriée (ou n'agit pas comme il a l'habitude d'agir s'il a moins de 2 ans). Il n'a pas des mouvements appropriés.
  •  Votre enfant a vomi.
  •  Il a très mal à la tête.
  •  Il a du liquide comme de l'eau qui coule de son nez ou de son oreille juste après la chute.
  • Ou un saignement de l'une ou des deux oreilles ;
  •  Votre enfant a un bleu au niveau du crâne ou autour de l'oeil.
  •  Il n'arrive pas à bouger son cou qui est raide.
  •  Il a eu un scanner ou une IRM récemment qui avait montré des anomalies.
  •  Votre enfant a une maladie chronique comme un trouble de la coagulation, une maladie hématologique ...
  •  Il a absorbé des drogues ou des médicaments, ou a été victime d'une intoxication.
  •  On soupçonne que quelqu'un ait pu le pousser ou le faire tomber de façon intentionnelle.

Dans ces cas, il est probable qu'une hospitalisation soit nécessaire.

Si votre enfant a des maux de tête modérés ou qu'il n'a vomi qu'une ou 2 fois et n'est plus nauséeux, consultez rapidement votre médecin. Il saura vous dire si vous pouvez poursuivre la surveillance à la maison.

La surveillance à l'Hôpital

Si une hospitalisation s'avère nécessaire, les médecins verront s'il y a lieu ou non de réaliser un scanner d'emblée, lors du passage aux urgences.

Par la suite, il ne bénéficiera, le plus souvent, que d' une simple surveillance. On viendra le voir, comme à la maison, toutes les 2 à 3 heures, la journée, mais également la nuit.  L'équipe de soins surveillera tous les éléments cités plus haut ainsi que la tension artérielle, le pouls ...

A la moindre inquiétude, les médecins décideront de réaliser un scanner. Le scanner peut être fait sans endormir votre enfant.

Quand son état le permettra, votre enfant pourra rentrer chez lui.  L'évolution va le plus probablement se faire vers une guérison sans séquelle. Le risque d'aggravation à domicile est faible. Toute fois il convient de surveiller encore votre enfant quelques jours.

Comment surveiller mon enfant à domicile en cas de chute sur la tête ?

En cas de chute sur la tête, il faut surveiller votre enfant au moins les 3 premiers jours.

Si votre enfant n'a pas été hospitalisé

La première nuit ,  réveillez-le plusieurs fois (à 3 heures d'intervalle) dans la nuit. Cela peut être vers 23 heures quand vous vous couchez puis vers 2 heures du matin, puis 5 heures... En cas de traumatisme important, n'hésitez pas à recommencer la surveillance la nuit suivante.

On recherchera  les signes "inquiétants" cités ci-dessous.

Dans tous les cas, après une chute sur la tête

  • Ne laissez votre enfant retourner en classe qu'après récupération complète.
  • Ne le laissez pas seul au domicile dans les 48 heures après sa chute sur la tête ou sa sortie de l'hôpital.
  • Assurez-vous de disposer d'une ligne téléphonique et de pouvoir rapidement consulter un médecin si nécessaire.

Les signes qui imposent un avis médical urgentConsultez votre médecin

Si votre enfant n'a pas été hospitalisé ou si vous venez de rentrer à domicile, voici les signes qui doivent vous amener à consulter :
  • Si votre enfant perd connaissance ou a un malaise ;
  • S'il a des mouvements anormaux ou une convulsion ;
  • Si votre enfant est somnolent (difficultés à garder les yeux ouverts) à un moment de la journée où votre enfant est censé être bien réveillé (en dehors des heures de sieste) ;
  • Si vous avez des difficultés à le réveiller;
  • Ou au contraire s'il a une excitation ou une agressivité importante non habituelle chez lui ;
  • Si votre enfant est confus (désorientation dans le temps, l'espace "Ou suis-je"  ... ) ;
  • Si votre enfant a des problèmes de compréhension ou d'expression ;
  • S'il a des pertes d'équilibre, des difficultés à la marche, à se tenir debout ;
  • Si votre enfant présente une faiblesse musculaire d'un bras et/ou d'une jambe ;
  • S'il se plaint de problèmes de vision (Vision double ou trouble), d'éblouissements ;
  • Si votre enfant a une pupille plus grosse que l'autre ;
  • Si vous voyez un écoulement de liquide clair, comme de l'eau, du nez, ou d'une oreille ;
  • Ou un saignement de l'une ou des deux oreilles ;
  • S'il se plaint d'une perte d'audition de l'une ou des deux oreilles.
  • S'il présente des vomissements ;
  • Si votre enfant a des maux de tête violents et persistants ;
  • Si sa nuque est raide .

Si vous constatez un seul de ses signes, allez directement au service d'Urgences le plus proche, car il faudra probablement surveiller votre enfant quelque temps en milieu hospitalier.

Si votre enfant a convulsé ou s'il est somnolent, composez le SAMU, le 15. Le SAMU vous dictera la conduite à tenir et transportera, si nécessaire, votre enfant aux Urgences.

 

En cas de doute, n'hésitez pas à contacter le 15 depuis un téléphone fixe ou mobile.

Ce qui ne doit pas vous inquiéter

Dans les semaines qui suivent, votre enfant peut souffrir de troubles divers. Ces symptômes devraient disparaitre dans les deux prochaines semai­nes.mal a la tete apres chute

  • Votre enfant peut avoir des maux de tête, mais qui restent modérés ;
  • Une impression de se sentir mal ;
  • Une certaine somnolence, des vertiges, une irritabilité ;
  • Des troubles de la concentration, de la mémoire ;
  • De la fatigue, un manque d'appétit, des troubles du sommeil.

Ces symptômes disparaissent souvent après quelques semaines.

Pendant cette période, repos et calme permettront à votre enfant de mieux récupérer et de reprendre petit à petit ses activités.

Si ces symptômes vous inquiètent, nous vous conseillons de consulter un médecin. De même, consulter en absence d'amélioration au-delà de deux semaines.

Comment aider votre enfant à récupérer

Voici les conseils à suivre pour faciliter le retour à l'état normal de votre enfant :

  • Laissez-le au repos;
  • Evitez les situations stressantes;
  • Ne lui administrez pas de somnifères, sédatifs ou tranquillisants sans avis médical;
  • Ne pas lui administrer d'Aspirine;
  • Vous pouvez par contre lui donner du paracétamol Doliprane®,Daffalgan®, ... pour calmer ces douleurs.
  • Ne le laissez pratiquer aucun sport de contact (ex. : football) avant trois semaines sans avis médical.

Problèmes à long terme

La majorité des patients récupèrent entièrement après leur chute sur la tête et ne rapportent aucun problème à long terme. Cependant, des problèmes surviennent chez quelques patients après quelques semaines ou quelques mois. Si vous avez l'impression que tout ne rentre pas dans l'ordre : Consultez votre médecin dès que possible.

Sources :

  1. F. Lorton et coll., Actualisation des recommandations pour la prise en charge du traumatisme crânien léger chez l'enfant, Arch. de pédiatrie, juin 2014, p. 790-796.
  2. V. Laparra,A-L Duigou, R. Seizeur, Spécificité des traumatismes crâniens du nourrisson et de l'enfant, Soins Pédiatrie-Puériculture, 2012, numéro 268 p. 41-43.

Auteur :
Dr Rondeleux EmmanuelleDr Emmanuelle RONDELEUX
Pédiatre, Allergologue, Homéopathe

Date de publication : 1 octobre 2015
Dernière révision de l'article : 21 juin 2017

 

Page consultée : 12 981 fois
N'hésitez pas à donner votre avis en votant ci-dessous ou, si vous êtes abonné, à laisser un commentaire (les commentaires seront validés par nos rédacteurs avant publication).
 
Imprimez cette page ou invitez vos amis sur ce site avec :

Laisser un commentaire